embarras_300x225.jpg

Les motifs d’absence les plus inusités

Colleen Clarke|

Grand-Maman est décédée… à nouveau, la pauvre! Question de rigoler un
brin, Ceridian LifeWorks, un important fournisseur de programmes d’aide
aux employés, a demandé à un groupe de directeurs des RH d’énumérer les
motifs
d’absence les plus loufoques qu’il leur a été donné
d’entendre. Voici quelques exemples :

  • Une mouffette m’empêche de quitter le domicile.
  • J’ai des poux.
  • La pression barométrique est trop élevée.
  • Le chien du voisin est mort devant mon garage et je ne parviens pas à ouvrir la porte.
  • Je ne peux pas ouvrir la porte du garage en raison d’une panne d’électricité.
  • Les pneus de ma voiture ont été saisis et ma voiture repose maintenant sur des blocs de béton.
  • J’ai oublié les clés de la voiture au boulot hier.
  • Je ne peux pas verrouiller la porte de la maison; ma mère a les clés.
  • Ma laveuse est brisée et je n’ai aucun vêtement propre.
  • J’ai échappé la bicyclette de mon fils sur mon pied.
  • J’ai pris un coup de soleil si intense ce weekend que je ne parviens pas à m’habiller.
  • Il fait si froid dans mon appartement que mes cheveux ont gelé après les avoir lavés.

Bien sûr! Les auteurs de ces excuses espèrent-ils réellement être
pris au sérieux? « Bien que certaines de ces excuses soient
divertissantes, l’absentéisme n’est pas une blague aux yeux des
employeurs et de vos collègues », affirme le vice-président exécutif de
Ceridian LifeWorks, Zachary Meyer. « Chaque année, l’absentéisme
entraîne des pertes se chiffrant dans les millions de dollars, notamment
en raison de la rémunération versée malgré la perte de productivité…
sans compter qu’un taux d’absentéisme élevé peut nuire au moral des
troupes, car les collègues du petit plaisantin doivent composer avec une
charge de travail plus lourde. »

M. Meyer propose les conseils suivants aux employeurs qui désirent
réduire la fréquence de ces absences inusitées et gérer plus
efficacement l’absentéisme :

  • Adoptez une politique claire concernant les absences. Les employés sont plus enclins à se conformer à une politique clairement énoncée et appliquée de manière juste et impartiale.
  • Concevez un système de suivi de l’absentéisme. Les
    employeurs ne peuvent pas gérer ce qu’ils ne comprennent pas. Le suivi
    des tendances liées à l’absentéisme des employés et des services de
    l’entreprise permet aux employeurs de déterminer les causes de
    l’absentéisme et de s’y attaquer.
  • Discutez des absences répétées en personne et en faisant preuve de tact et de respect.
    Demandez aux employés qui s’absentent fréquemment ce que vous pouvez
    faire pour réduire le nombre de journées passées hors du bureau.
  • Incitez les gens à se rendre au travail. Faites un effort pour offrir un environnement de travail plaisant et invitant. Reconnaissez et récompensez l’assiduité.
  • Encouragez les employés à bien prendre soin d’eux-mêmes.
    Les employés atteints d’un rhume ou d’un virus doivent savoir qu’ils
    peuvent et doivent idéalement rester à la maison pour se reposer et
    éviter de contaminer leurs collègues. En ville, les rampes d’escaliers
    roulants sont parmi les plus importants transmetteurs de germes.
  • Réintégrez les employés qui se sont absentés pendant une longue période.
    Garder le contact avec les employés durant leur absence leur permet de
    se sentir appréciés; en outre, ils seront plus enclins à retourner au
    travail. Tenez-les au courant des dernières nouvelles concernant
    l’entreprise et demandez-leur ce que vous pouvez faire pour faciliter
    leur retour au travail et rendre la période de transition plus
    confortable.

Soyons sérieux deux minutes – si vous désirez obtenir un congé,
essayez de le mériter! La plupart des employeurs reconnaissent le bon
boulot, les projets livrés à temps et les heures supplémentaires en
accordant des heures de congé compensatoires. Par ailleurs, si vous
désirez simplement prendre congé de votre environnement de travail,
envisagez le télétravail plutôt que de gaspiller une journée de maladie.
(Et pourquoi ne pas en profiter pour ajouter votre nom à la pétition de Workopolis pour une Journée nationale du télétravail?)

Colleen Clarke
Spécialiste de la carrière et formatrice en entreprise
www.colleenclarke.com


Catégorie: Faits divers, Recrutement et gestion