George Turnbull

Changement de carrière : mode d’emploi

Annabelle Moreau|

Le choix de carrière que vous avez fait à 18 ans ne vous convient plus? Vous avez toujours rêvé d’élever des chèvres en montagnes, mais n’avez jamais osé? Mathieu Guénette, directeur des services professionnels, conseiller et coach chez Brisson Legris, nous aide à y voir plus clair.

Quelles questions doit-on se poser avant d’amorcer un changement de carrière?

Mathieu Guénette : Dans un premier temps, il est primordial d’identifier ses objectifs. Avec quoi aimeriez-vous ressortir, quelle finalité envisagez-vous? Bref, où voulez-vous vous retrouver à la fin du processus? La personne qui amorce un changement de carrière doit se poser plusieurs questions afin de faire un état complet de sa situation et d’arriver à un diagnostic à propos de sa situation actuelle. Comment en suis-je arrivé là? Pourquoi est-ce que je veux changer de carrière? De plus, il faut identifier les sources de satisfaction (et d’insatisfaction) dans notre emploi actuel. Quels tâches ai-je aimées, détestées, et surtout pourquoi? J’essaie souvent d’identifier les zones de confort des personnes avec qui je travaille et de plancher là-dessus pour la suite.

Quels sont les écueils lorsque l’on veut changer de carrière?

M. G. : Il y en a plusieurs, mais l’un des principaux est le fait que les acquis de la personne devront être délaissés dans sa nouvelle carrière. Par exemple, si cela fait 15 ans que vous travaillez dans l’informatique et que vous voulez devenir cuisinier dans un restaurant, vos années d’expérience ou vos avantages ne seront pas pris en compte. Cela peut être difficile à gérer. C’est pourquoi le fait d’identifier sa zone de confort -mais aussi la zone à développer- est primordial. Il faut aussi établir une liste de critères de son emploi futur et établir une cible et les options possibles en ce sens, afin d’éviter le plus possible les écueils et les difficultés. De plus, dans le diagnostic sur notre situation, il faut séparer ce qui nous appartient et que l’on peut gérer, et ce qui est propre à l’environnement, sur lequel nous avons moins de contrôle.

Quelles sont les étapes à considérer lors d’un changement de carrière?
M. G. : Une bonne démarche de transition de carrière débute toujours par l’analyse de ses besoins. Deuxième étape : identifier l’objectif à atteindre. Il faut qu’il soit réaliste et qu’il prenne en compte tous les éléments de l’équation. Cet objectif doit aussi prendre en considération le marché. La personne doit se demander : « Est-ce que mon profil correspond aux besoins, à ce qui est recherché ? » Cette deuxième étape est également le moment de recueillir des informations sur le secteur visé ou le nouveau poste envisagé. Est-ce que je devrai retourner à l’école ou puis-je transiter d’un secteur à l’autre?

Troisièmement, le candidat au changement de carrière doit se demander comment faire la transition. Certains restent à temps plein dans leur emploi, d’autres accepteront un emploi temporaire ou de transition, feront du bénévolat ou travailleront à temps partiel dans le nouveau domaine, le temps de bien évaluer la meilleure manière de faire. Il faut imaginer ce que pourrait être cette période de transition pour qu’elle s’adapte le mieux à notre changement de carrière.

Quatrième étape : lorsque la cible est identifiée, il faut refaire son CV. Je conseille de faire un CV par compétences (aptitudes relationnelles, travail d’équipe, etc.) afin que le transfert de compétences soit visible pour le nouvel employeur. Ensuite, il faut bien se préparer à d’éventuelles entrevues et démarrer un processus de réseautage dans le secteur visé, car seulement 20 % des offres d’emplois sont publiées. Enfin, mettre sur pied une stratégie de recherche d’emploi et plonger.

Y a-t-il un meilleur moment pour changer de carrière?
M. G. : Je le répète souvent : il n’est jamais trop tard pour effectuer un changement de carrière. À 22 ans ou 55 ans, c’est possible. De plus, il ne faut pas se fier au passé pour envisager l’avenir. Si certaines choses vous déplaisaient dans votre secteur, cela ne veut pas dire que la réalité sera la même dans vos nouvelles fonctions. Il est parfois difficile de se voir, de s’analyser soi-même, mais c’est primordial lors d’un changement de carrière.


Catégorie: Conseils pour la recherche d’emploi, Faits divers, Recrutement et gestion,