Confident businessman in a green tie

Cinq secrets d’entrevues : ce que les employeurs ne vous disent pas

Workopolis|

Au fil des années, j’ai eu à embaucher des membres d’équipe pour tenir différents rôles. Voici quelques renseignements que je ne connaissais pas lorsque j’étais un candidat à la recherche d’un emploi, mais que j’ai découverts comme intervieweur.

Quand des employeurs vous convoquent en entrevue, ils croient déjà que vous êtes compétent. Votre curriculum vitae et votre lettre de présentation, une demande d’emploi ou un profil en ligne les ont déjà informés que vous possédez les aptitudes, la formation et l’expérience qu’ils recherchent. La préentrevue leur permet de sélectionner des candidats au moyen de ces critères de base, avant de vous rencontrer.

Ne laissez pas l’emploi vous échapper

Parce qu’ils ont besoin d’un employé qui possède vos aptitudes, et que le processus d’embauche est coûteux en temps, les gestionnaires recruteurs arrivent en entrevue avec l’intention de vous offrir le poste. Votre défi, c’est de ne pas laisser l’emploi vous échapper.

Les employeurs veulent apprécier vos qualités humaines

Puisqu’ils croient déjà en vos compétences, et qu’ils veulent déjà vous embaucher, qu’est-ce que la plupart des employeurs cherchent en entrevue? Franchement, ils veulent savoir s’ils vous apprécient et si vous cadrez avec l’équipe. Une fois embauché, ils vous verront et vous parleront quotidiennement. Ils passeront plus de temps avec vous qu’avec leurs propres familles ou amis. Alors les atomes crochus comptent. C’est pourquoi les réponses toutes faites aux questions de base ne fonctionneront pas. Si vous affirmez que votre principal défaut est d’être un « bourreau de travail perfectionniste », l’intervieweur n’apprendra rien de réel sur le vrai vous et il pourrait être irrité par votre manque de sincérité.

Soyez aimable, conversez de manière amicale plutôt que de simplement livrer des réponses apprises par cœur. Créez des liens avec l’intervieweur.

Votre apparence physique est importante

Votre apparence peut entraîner votre embauche ou votre rejet. Vous paraîtrez peu professionnel ou peu sérieux si vos vêtements sont trop décontractés. Si la culture d’entreprise ou le gestionnaire recruteur lui-même ne permettent pas les piercings multiples, les tatous visibles ou les poils faciaux curieux, ceux-ci pourraient vous coûter l’emploi. Si vous avez l’air nerveux, que vous suez ou que vous êtes facilement troublé, on pourrait croire que vous n’êtes pas à la hauteur. Vos vêtements d’entrevue devraient être un peu plus chics que le demande le poste au quotidien. Arrivez quelques minutes avant l’heure prévue de l’entrevue afin de ne pas avoir à courir, soyez calme et confiant.

Vous pouvez paraître trop impatient d’obtenir le poste

Quoique les employeurs préfèrent les candidats qui montrent un intérêt marqué pour leur entreprise, il se peut que vous soyez trop enthousiaste.

Votre valeur comme candidat baisse si vous affichez un air désespéré. Par exemple, si vous occupez déjà un emploi et que vous dites à l’intervieweur que vous pouvez commencer à travailler dès maintenant, vous pourriez nuire à vos chances d’obtenir le poste. Cela indique que vous êtes prêts à quitter votre emploi actuel de manière peu professionnelle, sans offrir un avis adéquat. Est-ce qu’une entreprise veut ajouter ce genre d’employé à son équipe?

Bien qu’il soit de mise d’envoyer une note de remerciement après une entrevue, trop de contacts postentrevue peuvent aussi vous éliminer de la course. Les appels ou courriels multiples pour vérifier le statut de votre demande vous dépeindront comme un candidat désespéré, et irriteront sans doute l’employeur.

Les délais sont injustes

Les délais ne sont pas les mêmes pour les employeurs et les candidats. Un employeur peut prendre tout le temps qu’il veut pour vous convoquer en entrevue après que vous ayez déposé une demande, pour effectuer un suivi après une entrevue et pour vous faire une offre. Le processus est toujours plus long que prévu pour une série de raisons internes à l’entreprise. Quand un employeur affirme que vous aurez une réponse avant la fin de la semaine, cela peut prendre jusqu’à un mois.

Cependant, si on vous demande de fournir une liste de références ou des échantillons de votre travail pour le lendemain, envoyez-les le lendemain. Les candidats doivent être à temps et dignes de confiance. De plus, il est possible que vous attendiez trop longtemps pour répondre à une offre d’emploi. Si vous attendez des nouvelles d’une autre entreprise, ou que vous utilisez une offre pour négocier avec votre employeur actuel, l’offre peut être annulée. Les employeurs embauchent de nouveaux employés parce qu’ils manquent de talents. Ils ont besoin d’employés et n’ont pas le temps de se faire mener en bateau. Une offre d’emploi comporte une date d’échéance.

 

 


Catégorie: Conseils pour la recherche d’emploi, Etudiants, Recrutement et gestion,