iStock_000015177972XSmall

Comment écrire sa biographie?

Workopolis|

À l’ère des médias sociaux, c’est obligatoire : il faut savoir se décrire.

par Paulina Ignacak

Que ce soit sur un blogue ou dans notre profil LinkedIn, Facebook ou Twitter, on nous donne toujours l’occasion d’écrire quelques mots à propos de soi. Et ces quelques mots pourraient être la première chose que lira un employeur potentiel pour se faire une idée de qui vous êtes…

Offrira-t-il un boulot à « Trentenaire aimant les écureuils et la théorie du chaos » ou à « Expert en gestion de données complexes, conférencier et curieux de nature… »

Or, l’art d’écrire une bonne bio n’est pas aussi simple qu’on peut le croire. Cinq conseils.

1. La première impression compte
« Il faut associer son nom à un slogan », explique Olivier Zara, auteur de Réussir sa carrière grâce au Personal Branding. Le nom et le métier sont généralement ce qui attire en premier. « Il faut communiquer une expertise, par exemple conseiller financier ou spécialiste marketing,
et non directeur de telle compagnie », précise M. Zara.

De cette
façon, si un employeur cherche un expert dans un domaine précis, il vous trouve facilement.

Pour arriver à rédiger un bon « slogan » à propos de soi-même, Olivier Zara précise que les meilleures bios sont celles qui décrivent un talent, mais surtout une singularité. « Il faut se poser la question : en quoi suis-je unique? », dit-il.

2. La pyramide inversée
Décrivez vos réalisations importantes au début de votre biographie et les éléments moins critiques à la fin. Pour une bio professionnelle, énumérez un maximum de cinq grandes étapes dans votre carrière.

3. Faire court
Olivier Zara conseille de garder sa bio succincte. 10 lignes maximum. Pourquoi ? « Plus c’est long, moins il y a de chance qu’elle soit lue. » Logique.

4. Être joignable
Mettez vos coordonnées en évidence. Personne ne veut chercher votre courriel pendant une heure (ni même pendant deux minutes, en fait).

5. Doser l’originalité
Certains préfèrent être authentiques et parler de leurs loisirs, de leur personnalité. Vous êtes les mieux placés pour juger du degré d’originalité approprié dans votre secteur d’activités. « Si tu travailles dans
le domaine des communications, dans l’industrie du web ou comme pigiste, la bio peut avoir un côté plus humain », explique Olivier Zara. Par contre, les excentricités biographiques ne s’appliquent pas aux avocats ou à ceux qui cherchent un emploi dans une institution financière. « Dans ces cas, la bio doit être hyperfroide et institutionnelle », dit M. Zara.



Écrire une biographie professionnelle est un art. D’ailleurs, certains rédacteurs se spécialisent dans ce domaine et se font payer cher pour écrire des biographies pertinentes pour des professionnels ou de hauts gestionnaires d’entreprises. Sauf qu’à la base, comme nous le rappelle le gourou du marketing Seth Godin, « le plus important est d’avoir une carrière à propos de laquelle il vaut la peine d’écrire quelque chose… »

En effet.


Catégorie: Conseils pour la recherche d’emploi, Etudiants,