p

Comment ne pas passer l’été au salaire minimum

Takwa Souissi|

Pour un étudiant, l’été est l’occasion d’acquérir de l’expérience de travail, de rencontrer des nouvelles personnes…et de faire un peu d’argent. Il y a toutefois moyen de ne pas passer la saison estivale au salaire minimum.

Selon Statistique Canada, Le nombre de jeunes âgés de 15 à 24 ans occupant un emploi a augmenté de 49 000 pour le mois de mai. Considérant que la plupart des jeunes de 15 à 19 ans n’ont pas encore terminé leurs cours, cela promet pour le reste de l’été.

Travailler à l’air libre?
Si vous considérez occuper un emploi plus « physique », en aménagement paysager par exemple, vous pourrez profiter du beau temps tout en travaillant. Comme peintre étudiant à Montréal, les salaires varient en moyenne entre 12 $ et 17 $ de l’heure selon l’expérience, par exemple. Même chose pour les laveurs de vitres. N’oubliez pas votre crème solaire!

Si vous n’avez pas peur de vous enfermer, plusieurs centres d’appels offrent des taux horaires compétitifs, variant entre 12$ et 18 $ de l’heure.

Dans votre domaine d’étude
Si vous souhaitez acquérir de l’expérience dans votre domaine d’études, renseignez-vous auprès de votre université pour occuper un poste d’auxiliaire en enseignement, rémunéré entre 13 $ et 22 $ de l’heure.

De nombreux emplois sont également disponibles au sein de la fonction publique. L’an dernier, 4 022 jeunes ont obtenu, dans la fonction publique du Québec, un emploi d’été ou un poste à temps partiel pendant la session. Pour ces emplois, le salaire peut aller jusqu’à 23$ de l’heure. Un diplôme d’études collégiales est généralement requis.

Êtes-vous débrouillard?
Éléonore Durocher-Bergeron, chez Emploi-Québec, souligne par ailleurs que de nombreux emplois ne sont pas affichés sur Internet. Dans IMT en ligne, les étudiants peuvent obtenir une liste des entreprises de la région où ils souhaitent travailler et leurs coordonnées afin de leur faire parvenir leur CV. « Ils peuvent également regarder la section emplois ou les petites annonces des journaux de leur région et faire preuve d’initiative » suggère-t-elle.

Les plus aventuriers peuvent également décider de créer leur propre emploi! La section Emploi et stages étudiants du site emploiquebec.gouv.qc.ca propose ainsi des liens vers des outils pour se lancer en affaires.

Emploi-Québec offre par ailleurs en tout temps le service de l’Emploi étudiant qui a pour mandat de faciliter la recherche d’emploi pour les étudiants et de promouvoir l’emploi étudiant auprès des employeurs.


Catégorie: Etudiants,