photographe

Comment trouver un stage et un emploi à votre mesure

Paul Corupe|

Vous savez déjà qu’un stage peut vous aider à faire le pont entre les études et le travail. Les statistiques vous ont impressionné et vous êtes resté interloqué devant le récit de l’expérience formidable que vous a racontée un ami. Vous croyez cependant toujours que les stages sont parfaits pour certaines personnes, mais qu’ils ne sont pas pour vous.

Il est temps de revoir votre façon de penser. Les stages représentent une occasion unique et ils seront très enrichissants si vous vous donnez un peu de mal pour faire un choix éclairé.

Même si vous ne savez pas où vous mènera votre carrière, en choisissant un travail original comme premier emploi, vous courez la chance de vivre une expérience exceptionnelle plutôt qu’un stage “ordinaire”.

La plupart des étudiants ne pensent pas à choisir un cadre de travail inusité lorsqu’ils choisissent un stage ; il existe pourtant une foule d’emplois passionnants partout au Canada.

Trouver un stage unique n’est vraiment pas aussi difficile que vous le pensez. Vous n’avez qu’à vous présenter au centre de carrières de votre établissement d’enseignement.

Des expériences qui sortent de l’ordinaire

Caroline Rose, coordonnatrice des programmes en lettres de l’Université Simon Fraser, mentionne deux stages qui ont fait vivre aux étudiants des expériences qui sortent de l’ordinaire.

“Il y a six mois, l’expérience de travail de Janette se résumait à un poste de commis aux ventes dans une librairie locale. Elle gère maintenant un projet de recherche d’importance capitale à l’Agence spatiale canadienne où elle fait de la recherche sur la formation dans un contexte interculturel.”

“Son projet sera potentiellement utilisé dans la formation de base des astronautes qui travailleront dans les stations spatiales internationales. Pour une spécialiste en sociologie et en archéologie, on ne peut imaginer un meilleur emploi. Le directeur de la médecine spatiale opérationnelle attribue sa réussite à sa débrouillardise et sa créativité exceptionnelles et il lui a offert un deuxième stage de quatre mois.”

Caroline souligne que les étudiants des programmes coopératifs peuvent aussi s’amuser et laisser leur marque en plus de faire du bon travail, comme c’était le cas pour Tammy.

“En tant que diplômée en sciences politiques avec une mineure en histoire et en édition, Tammy désirait terminer ses études par un stage dans le domaine de l’édition. En acceptant un poste au service de publicité et de marketing chez Key Porter Books, à Toronto, elle a dû faire appel à sa créativité et trouver de nouvelles idées.”

“À titre d’exemple, au moment du lancement d’un ouvrage intitulé Le chien a tous les droits, l’auteur et Tammy ont imaginé, au lieu d’envoyer le communiqué de presse standard, de créer une boîte-cadeau. Celle-ci contiendrait, en plus du livre, des sacs ramasse-crottes, des biscuits pour chiens ainsi qu’un communiqué original. À leur grande satisfaction, cette stratégie inusitée leur a valu l’attention des médias.”

Stages en recherche de carrière

L’Université de Victoria offre un programme appelé le “Programme de stage en recherche de carrière”. Au lieu de simplement trouver des stages pour les étudiants, les conseillers en carrière les aident à trouver eux-mêmes un stage de huit semaines. Les étudiants apprennent à identifier les employeurs potentiels et à choisir ceux qui correspondent le mieux à leur choix de carrière.

Ainsi, en plus d’élargir leur réseau de relations, les étudiants apprennent à participer activement au développement de leur carrière.

Les coordonnateurs du programme, Paula Pothier et Ian Robertson, ont aidé de nombreux étudiants à dénicher des mandats de travail uniques et enrichissants.

“Nous agissons à titre de coach dans le cadre de ce programme. Il ne s’agit pas seulement de leur obtenir un stage de huit semaines, mais de les aider à créer et à gérer leur plan de carrière.”

Kevin en est un exemple probant. Il est diplômé en rédaction. Voici ce qu’il raconte sur son expérience.

“Pendant le programme, je suis entré en contact avec 50 employeurs à Victoria, à Vancouver et à Kelowna ; j’ai participé à 24 rencontres et reçu 17 offres. J’ai maintenant déniché l’emploi de rêve chez CreoScitex, la crème des entreprises en technologies de l’information de la côte ouest. L’expérience m’a donné confiance en moi et m’a aidé à bâtir un réseau de relations professionnelles de plus de 75 personnes.”

Clark, un autre stagiaire, détenait un baccalauréat en sociologie et en anglais de l’Université Memorial de Terre-Neuve. Pendant le programme de stage en recherche de carrière, il avait communiqué avec 30 organisations, rencontré 15 employeurs et reçu trois offres de stages.

Il a accepté une offre du refuge d’urgence des jeunes du Club Kiwanis. Clark affirme que “le programme et ma persévérance sont responsables de ma réussite à trouver un poste dans mon domaine. Dans le passé, je savais ce que je voulais, mais je ne savais pas comment y arriver. Le programme m’a fourni les outils dont j’avais besoin. Les portes autrefois fermées sortent maintenant de leurs gonds !”

Après son stage, Clark a accepté un poste à titre de travailleur en résidence auprès des jeunes au Club Kiwanis.

Malgré la nature plus traditionnelle de son programme, comme la plupart des programmes que l’on trouve dans les écoles à travers le Canada, Pam a réussi à décrocher un stage unique.

Dans le cadre de sa participation au programme coopératif du Collège Centennial, en Ontario, elle a travaillé comme stagiaire au “New Music”, une émission de journalisme en musique d’une heure diffusée localement à CITY-TV, et au niveau national, à MuchMusic.

Elle considérait cet emploi idéal pour elle : “J’étais vraiment emballée parce que j’écoutais cette émission depuis des années et je suis une fana de la musique. Je travaillais avec toutes sortes de personnes de l’industrie de la télédiffusion, des journalistes aux opérateurs de caméras et aussi avec d’autres stagiaires.”

“L’expérience était unique parce que mon travail n’était pas limité à un seul secteur. J’ai eu plusieurs fois l’occasion de travailler sur d’autres émissions et pour d’autres postes de télévision. À un moment donné, j’ai même réalisé un segment pour Rapid Fax, l’émission de nouvelles de MuchMusic.”

“J’ai rencontré des gens fascinants, j’ai participé à des projets emballants et j’ai maintenant une expérience extraordinaire à inscrire sur mon CV. Et surtout, j’ai fait tout ça pendant que j’étudiais!”

Stage à la revue Rolling Stone

Il existe aussi de nombreux stages exceptionnels pour ceux qui veulent participer à un programme international. Que penseriez-vous d’un stage au magazine Rolling Stones, chez Pixar, une entreprise de descente en eau vive ou au Museum of Modern Art de New York?

Si vous êtes disposé à déménager aux États-Unis, consultez Get That Gig [http://getthatgig.com], un site Internet où vous trouverez une foule de stages de rêve uniques ainsi que les coordonnées des personnes responsables.

Si vous avez toujours de la difficulté à trouver l’occasion unique qui vous convient, vous pourriez envisager de créer votre propre stage. Même s’ils n’ont pas de programmes de stages officiels, plusieurs entreprises sont ouvertes aux étudiants qui ont un projet précis à leur soumettre.

Bien que vous puissiez faire appel à votre centre de carrières pour votre stage personnel, vous pouvez aussi communiquer directement avec une entreprise et leur proposer votre projet.

Décrivez le poste que vous convoitez, vos exigences et vos objectifs et ce que vous êtes en mesure de contribuer à l’organisation. Même si elles n’ont jamais embauché un stagiaire, les entreprises sont toujours à l’affût de personnes qui ont le sens de l’initiative et qui connaissent leur secteur.

Un poste de travail emballant peut-il devenir une carrière stimulante ? Pourquoi pas ? Plusieurs entreprises participantes finissent par embaucher les stagiaires et les étudiants des programmes d’alternance travail-études.

De plus, cette expérience vous donnera une longueur d’avance lorsque vous serez à la recherche d’un emploi permanent à la fin de vos études.

Pourquoi ne pas faire de votre première incursion dans le monde du travail une expérience mémorable?

Communiquez avec votre centre de carrières pour découvrir les postes disponibles et n’acceptez rien de moins que le poste de travail ou le stage unique que vous méritez.


Catégorie: Conseils pour la recherche d’emploi, Etudiants,