Polish your resume

CV ordonné pour personne éparpillée

Workopolis|

Ordre, longueur à respecter, concision. Voilà trois règles qui reviennent comme un leitmotiv lorsqu’on parle de CV. Ce sont pourtant des règles qui s’assouplissent selon le recruteur.

par Catherine Martellini

Comme ailleurs, des modes existent dans le secteur de l’emploi. La rumeur voulant qu’il existe une seule « bonne façon » de rédiger son CV se répand parfois. Pourtant, en partant de la prémisse qu’il existe autant de techniques d’entrevue que de types de recruteur, on peut en arriver au même raisonnement pour le CV : il existe plusieurs « bonnes façons » de le faire.

Quelques lignes directrices communes à une majorité de recruteurs se dégagent toutefois.

Éviter les extrêmes
Trop, c’est comme pas assez. Si vous cumulez plusieurs expériences et que vous tentez de toutes les faire tenir sur une page, vous risquez de devoir couper des expériences importantes par manque d’espace. Les recruteurs à la recherche de candidats expérimentés s’attendent à ce que leur CV dépasse une seule page. Si la liste de vos expériences s’étire sur quatre pages, alors n’hésitez pas à les prendre toutes.

Le contraire est aussi vrai. Inutile de détailler sur des pages et des pages les expériences qui ne sont pas pertinentes pour l’emploi convoité. « Les candidats d’expérience peuvent par exemple présenter leurs expériences des dix dernières années seulement, précise Marie-Ève Bernard, conseillère en recrutement à ACCEO Solutions. Nous avons remarqué aussi que les consultants envoyaient un CV court et un CV long sur demande ».

Mme Bernard voit moins la pertinence d’exiger un CV qui ne fait qu’une seule page depuis l’envoi sous forme électronique. « Une seule recherche par mot-clé permet d’en faire la lecture en diagonale », soutient-elle.

Tous les recruteurs s’entendent toutefois sur une règle : la concision. Que vous ayez peu ou beaucoup d’expérience, allez droit au but. Ne reprenez pas toutes les tâches que vous accomplissiez dans vos emplois antérieurs à moins qu’elles aient un lien direct avec l’emploi désiré. Ce qui compte, c’est de se vendre. Pour ce faire, il faut parler le même langage que le recruteur. Sachez lire entre les lignes d’une offre d’emploi. Que recherche l’employeur ? Ce sont ces compétences qu’ils veulent retrouver dans vos expériences antérieures.

Victime de la mode
CV par compétences ou CV chronologique ? Mme Bernard y accorde peu d’importance.

Chaque type comporte en fait ses avantages. Le CV chronologique peut bien illustrer l’évolution d’une personne dans un même domaine et sa stabilité au fil de son parcours professionnel. Les personnes avec moins d’expérience, ayant occupé divers métiers ou interrompu leur carrière, peuvent trouver que le CV par compétences correspond davantage à leur situation.

Il existe d’autres types de CV, par exemple le CV interactif qui ressemble davantage à un portfolio en ligne. L’important est de choisir le type de CV qui correspond à votre situation professionnelle.

Un désordre ordonné
La plupart des recruteurs lisent les CV reçus en diagonale. En ce qui concerne la présentation, la logique veut donc que les éléments « vendeurs » se trouvent au début. Donc, dans l’ordre :

  • l’objectif professionnel
  • les compétences ou les expériences, selon le type de CV
  • la formation 
  • toute autre information complémentaire (loisirs, bénévolat, etc.)

Catégorie: Conseils pour la recherche d’emploi,