Quitting.jpg

Deux raisons de ne pas quitter votre emploi

Peter Harris|

 

« Ne démissionne jamais » : voilà un des meilleurs conseils de carrière que j’aie reçu. Cela peut ressembler drôlement au cliché « n’abandonne jamais ». Cependant, dans ce cas-ci, cela signifie littéralement : ne quitte pas ton emploi.

J’étais malheureux au travail à cette époque. J’étais le seul rédacteur-concepteur pour une petite entreprise familiale en marketing. Le trajet pour me rendre au travail était affreux : je devais prendre le métro jusqu’au bout de la ligne, puis un autobus bondé qui me menait dans un parc industriel et je devais ensuite traverser une passerelle à piétons qui surplombait des autoroutes.

Je dirigeais une petite équipe de recherchistes et de réviseurs, qui m’en voulaient parce que (a) j’étais nouveau dans l’entreprise et (b) j’étais plus jeune qu’eux. (En vérité, je n’avais aucune expérience de gestion à ce moment-là et, à leurs yeux, j’étais un petit garçon. J’ai aussi l’air plus jeune que mon âge, ce qui ne m’a pas aidé.)

Un jour, j’ai décidé que tout cela ne valait plus le coût, je suis entré dans le bureau de mon directeur, et je lui ai annoncé que je ne travaillerais plus pour l’entreprise. Il a levé les yeux vers moi et m’a dit : « Harris, tu ne démissionnes jamais. Si tu es prêt à quitter l’entreprise les mains vides, tu es en position de force pour négocier, puisque tu n’as rien à perdre. Explique ce qui te rend malheureux et demande des solutions. Nous pouvons peut-être conclure une entente. »

Nous avons fini par réorganiser l’équipe de façon à ce que les employés soient à la fois plus heureux et plus productifs. J’ai aussi commencé à travailler de la maison deux ou trois jours par semaine, me présentant au bureau pour les réunions et les séances de remue-méninges. Des employés plus heureux, un horaire flexible et moins de temps de navette m’ont permis de rester une autre année en poste. (Jusqu’à ce que se présente une occasion de gérer le contenu d’un important site Web à l’échelle nationale.) Mon directeur avait raison. Il valait mieux négocier que démissionner. Il existe une autre bonne raison de ne pas quitter votre emploi, même si vous y êtes malheureux. Il est plus facile de décrocher un meilleur poste si vous êtes employé. Vous diminuez votre propre chance de trouver un nouvel emploi si vous démissionnez de votre emploi actuel.

Voici pourquoi :

De nombreux employeurs ont tendance à croire qu’un candidat qui a un emploi a plus de valeur qu’un candidat sans emploi. Il y a toujours une chance qu’un candidat soit sans emploi à cause de ses compétences, son éthique de travail ou sa personnalité défaillantes. (Bien sûr, ces suppositions sont injustes et généralement non fondées, surtout dans le marché de l’emploi difficile du moment, mais ces idées traversent l’esprit de certains gestionnaires recruteurs.)

De plus, les employeurs préfèrent les candidats qui éprouvent une passion pour leur entreprise en particulier; les candidats intéressés par un rôle dans une entreprise spécifique – voilà ce qui les motive. Les employeurs peuvent croire qu’un candidat sans emploi cherche tout simplement un travail, qu’il sera porté à accepter n’importe quelle offre qui se présente, juste pour travailler. Ils peuvent donc devenir des candidats moins intéressants.

Si vous êtes déjà employé, c’est qu’il existe une entreprise qui est prête à payer pour vos services. C’est en soi une recommandation non dite d’un employeur à un autre. (Comme le cliché qui veut qu’un homme qui vit déjà une relation soit plus séduisant pour les femmes. C’est la preuve qu’on peut vous tolérer. Si vous êtes célibataire, c’est peut-être parce que vous êtes un vaurien.)

Alors, quand vient le temps de bouger ou de monter, négociez. Vérifiez si votre employeur est prêt à faire avancer votre carrière et à voir à votre bonheur au travail. Si tel n’est pas le cas, ne démissionnez toujours pas. Vous gardez votre travail, et vous commencez à chercher un emploi. Discrètement. Workopolis met à votre disposition des outils intéressants pour une recherche d’emploi qui passera inaperçue.


Catégorie: Conseils pour la recherche d’emploi, Faits divers,