Businessman with bag over head working on computer

Dire non à l’anonymat sur Internet

Annabelle Moreau|

Le monde virtuel offre la possibilité de rester anonyme. Mais si vous utilisez cette invisibilité pour éviter de porter des étiquettes ou pour demeurer dans une discrétion confortable, ce n’est pas la meilleure méthode de recherche d’emploi.

Si vous vous comportez en ermite, notamment sur LinkedIn, vous risquez de vous fossiliser dans votre poste actuel.

Plusieurs employeurs ne l’avouent pas en entrevue, mais la plupart font un petit tour par les profils virtuels (Facebook, Twitter, LinkedIn, etc.) des candidats avant de les convier à une entrevue. Rien de tel qu’une visite virtuelle pour bien cerner un futur employé. Or, si le recruteur ne trouve rien sur vous, les effets pourraient être pires encore que de tomber sur une photo de vous sur la plage, cocktail à la main.

Il ne sert donc plus à rien de se rendre invisible sur le web, surtout si l’on veut attirer l’attention de certains employeurs. C’est pourquoi il est important, notamment sur LinkedIn, de ne pas rester anonyme, mais plutôt d’opter pour l’ouverture, la transparence et l’interaction avec les autres utilisateurs. Si le recruteur a déjà vu votre nom -un article ou un lien que vous avez relayé, par exemple- vous partez avec une longueur d’avance sur les autres candidats.

Travailler sa présence numérique
Notre profil virtuel peut en dire long sur nous et ce n’est pas forcément une mauvaise chose si l’on sait comment s’y prendre. Si vous êtes à la recherche d’un emploi, d’un stage ou que voulez mousser votre entreprise et accroître votre visibilité sur Internet, l’anonymat n’est pas une option. D’ailleurs, les recruteurs s’attendent à vous connaître davantage en faisant une recherche sur vous. Surprenez-les par un blogue, des articles et des liens sur des sujets liés à votre secteur, ou des photos de votre ascension du mont Washington!

Un profil bien fait sur un réseau professionnel comme LinkedIn parle à votre place : CV, expériences, formation, réseau professionnel, mandat, ou contrats passés. Mais ne faites pas la pire des erreurs : omettre d’y ajouter une photo! On ne parle pas ici d’une photo de votre chat ou une icône générique. Il vous faut une photo neutre sans être impersonnelle, où l’on voit bien votre visage. Quoi de plus frustrant qu’un utilisateur sans photo, un profil sans personnalité? Les recruteurs se méfieront de votre invisibilité visible.

Vous ne savez pas comment faire ou ne savez pas par quoi commencer? Les tutoriels des réseaux comme Google+ ou LinkedIn peuvent être un bon point de départ, sans compter les modules d’amélioration de profils fournis à même les Facebook de ce monde. Sinon, une simple recherche Internet vous amènera à des tonnes d’articles ou de méthodes pour améliorer votre profil.

Dites-non à l’anonymat virtuel et affirmez votre présence numérique!


Catégorie: Actualités, Conseils pour la recherche d’emploi, Recrutement et gestion,