Job openings to continue to increase in Canada through the summer of 2014

Comment se faire aimer du patron

Catherine Martellini|

La bonne entente avec votre patron est un gage d’efficacité et de satisfaction au travail. Les flatteries peuvent bien vous faire gagner quelques points, mais ne sauraient à elles seules garantir une relation solide. 10 astuces pour vous faire aimer de votre patron.

1. Respirez l’honnêteté… mais pas trop!
Si vous voulez gagner la confiance de votre patron, soyez franc. Il est dans votre intérêt de lui faire part de certains éléments qui vous déplaisent de votre travail, mais soignez votre façon de le dire. Vous avez en revanche tout à perdre à lui dire ses quatre vérités. Non seulement vous tomberez automatiquement sur sa liste noire, mais vous perdrez son respect.

2. Facilitez son travail
Un patron doit gérer d’innombrables courriels et problèmes. Une des choses que les dirigeants respectent, c’est lorsqu’un employé remet des documents clairs, et surtout, complets. Pensez à tous les renseignements dont il pourrait avoir besoin et prévoyez les questions qu’il pourrait vous poser. Si vous lui faites part d’un problème, proposez-lui aussi les solutions.

3. Les attentes mal gérées sont le germe de la déception
Si votre patron et vous ne vous entendez pas sur les attentes pour un projet ou un travail, le seul résultat possible sera la déception. Et ce n’est certainement pas ce que vous souhaitez susciter comme sentiment. Alors, posez des questions précises!

4. Lisez entre les lignes
Soyez attentif aux questions qu’il pose. Est-il axé sur les chiffres? Met-il davantage l’accent sur la réaction du client ? Ces menus détails peuvent vous orienter sur ce qui lui tient à cœur, et par conséquent, sur ce que vous devriez faire pour le satisfaire.

5. Sachez reconnaître les signes
Choisissez un moment opportun pour lui parler de vos problèmes. Il sera plus disposé à vous écouter et prompt à vous soutenir. Utilisez aussi son moyen de communication préféré. Si chaque fois que vous envoyez un courriel, votre patron vient vous voir ou vous appelle pour obtenir des précisions, il est peut-être préférable de le rencontrer directement pour lui faire perdre moins de temps.

6. Ne prenez pas les choses de façon personnelle
Le rôle d’un patron consiste à améliorer les processus de travail. Il va de soi qu’il vous critiquera si c’est nécessaire et qu’il n’aura pas toujours la même opinion que vous. Adoptez un comportement ouvert et tentez de comprendre son point de vue.

7. Soyez un modèle de fiabilité
Les dirigeants sont sensibles aux détails. Le fait d’arriver en retard à une rencontre, de ne pas respecter l’échéance pour un projet ou d’oublier des renseignements qui avaient été demandés dans un document vous rangera dans la catégorie des employés sur qui on ne peut pas compter.

8. Montrez-vous sous votre meilleur jour
Au travail comme dans la vie en général, personne n’aime s’entourer de gens aigris, toujours fatigués, colériques et négatifs. Si tous ont de mauvaises journées, n’en faites toutefois pas votre quotidien.

9. Soutenez-le envers et contre tous
Même si vous ne partagez pas toujours l’avis de votre patron, les réunions devant clients ou devant les autres directeurs ne sont pas le bon moment pour le laisser tomber. Il y a de bons moments pour discuter de votre désaccord et ce n’est certainement pas devant un public.

10. Semblez toujours occupé sans vous plaindre
Le monde du travail en est un d’apparences. Montrez à votre patron que vous ne vous tournez pas les pouces. Mais attention! Ne vous plaignez pas constamment que vous en avez trop, car vous passerez pour un employé paresseux à qui on ne peut pas en demander plus.

N’oubliez pas que c’est à vous d’apprivoiser votre patron, et non le contraire.


Category: Faits divers, Uncategorized,