argent_300x225.jpg

Top 10 des emplois les plus payants pour les diplômés du secondaire

Elizabeth Bromstein|

Les jeunes les plus intelligents fréquentent les universités, pour ensuite décrocher les meilleurs emplois : c’est l’opinion générale qui prévaut en Amérique du Nord. Pourtant, le site 24/7 Wall St. nous informe que cette hypothèse ne tient plus toujours. Il existe bon nombre de diplômés – chargés de dettes – qui sont incapables de trouver du boulot. Bien sûr, cela a toujours été le cas dans certains domaines d’études – très utile, votre diplôme en philosophie orientale, n’est-ce pas?

Courage, camarades. Selon les recherchistes de 24/7, il existe des « centaines de milliers d’emplois bien rémunérés qu’on peut obtenir sans diplôme universitaire ». Si cette affirmation me semble pour le moins exagérée, il reste que l’article énumère les dix emplois les mieux rémunérés qui ne requièrent qu’un diplôme d’études secondaires – une affirmation qui, il faut l’avouer, est un peu trompeuse. Une accréditation ou une formation postsecondaire sont souvent très utiles pour obtenir ce genre d’emplois, s’ils ne sont pas obligatoires. Intéressant tout de même, non?

Les voici donc :

10. Capitaine, second, ou pilote de navire

Revenu médian annuel : 64 180 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 117 310 $

Parmi les raisons qui font que les emplois sur les navires commerciaux sont bien rémunérés, on compte : les longues heures, l’isolation et les dangers potentiels. Pour devenir matelot sur un navire marchand, on peut s’inscrire dans une école maritime ou se présenter comme matelot de pont, ce qui ne requiert aucune formation préalable et rapporte un salaire annuel moyen de 35 000 $ — une expérience digne d’une comédie musicale ou d’un vieux film de pirates. Il s’agit ensuite de monter en grade. Moussaillon, nettoyez le pont.

9. Gérant de casino

Revenu médian annuel : 66 960 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 116 070 $

On ne décroche pas ce type d’emploi facilement, puisqu’il n’existe pas beaucoup de casinos : on dénombre seulement 6 900 emplois de gérant de casino aux États-Unis, et encore moins au Canada. De plus, le site 24/7 Wall St. affirme qu’il faut d’abord être croupier, « un des emplois les moins bien payés », avant d’accéder au poste de gérant. Mes recherches m’ont permis de découvrir que le salaire annuel moyen d’un croupier est de 14 000 $. Aïe. Le salaire potentiel d’un gérant de casino est de 110 000 $ par année, selon 24/7. J’ai plutôt déniché l’information suivante : au Canada, le salaire moyen d’un gérant de casino est de 60 000 $.

 

8. Détective et enquêteur criminel

Revenu médian annuel : 68 820 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 119 320 $

« Habituellement, une ville, un état et le gouvernement fédéral n’exigent qu’un diplôme d’études secondaires de ses détectives. Les détectives, ainsi que les policiers, sont soumis à des “examens personnels et physiques rigoureux”; il est très rare qu’un diplôme de premier cycle universitaire soit exigé », selon 24/7. Comment traduit-on ces données en canadien? La GRC n’utilise pas le grade de « détective ». Une formation postsecondaire, quoiqu’utile, n’est pas obligatoire pour s’engager dans la GRC. Le salaire d’un agent de police se situe initialement entre 48 000 $ et 78 000 $, pour ensuite augmenter, selon les renseignements obtenus du service de presse de la GRC.

 

7. Installateur d’ascenseurs

Revenu médian annuel : 70 910 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 101 390 $

Vraiment? Hum. L’installateur d’ascenseurs est aussi appelé à installer « des escaliers mécaniques, des télésièges, des monte-plats, des trottoirs roulants et autres équipements similaires. » La bonne paie fait contrepoids aux heures d’escalade dans les canalisations de bâtiments et au risque élevé de blessures au travail. La participation à un programme d’apprentissage composé d’une formation pratique et théorique est requise.

6. Développeur Web

Revenu médian annuel : 75 650 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 119 940 $

24/7 affirme : « si on exige maintenant de la plupart des développeurs Web un diplôme de premier cycle ou un grade d’associé, une attestation peut être suffisante pour obtenir un poste dans une grande entreprise ». Devenez un expert, et vos services seront en forte demande. On compte, parmi les tâches des développeurs Web, la gestion des réseaux, la conception et la construction de sites d’entreprises ainsi que la sécurité Web.

5. Opérateur de centrales nucléaires

Revenu médian annuel : 75 650 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 119 940 $

Il semble qu’une formation postsecondaire soit utile, sans être obligatoire, dans ce cas-ci. Le 24/7 postule que les employés sont formés sur place, au travail et dans les salles de classe de la centrale. Les opérateurs sont assujettis à des tests de dépistage de drogues et d’alcool ainsi qu’à un examen médical. Ils doivent aussi détenir une licence et suivre des formations d’appoint.

4. Chef de police

Revenu médian annuel : 78 260 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 123 630 $

Pas besoin de formation postsecondaire pour joindre un corps policier : vous pouvez ensuite en gravir les échelons. Au service de police de Toronto, des études postsecondaires sont « avantageuses », mais ne sont pas requises. Il faut cependant obtenir un certificat de l’Association des chefs de police de l’Ontario et ne pas posséder de dossier criminel (désolée).

3. Directeur de la construction

Revenu médian annuel : 83 860 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 150 250 $

Certains employeurs requièrent un baccalauréat, mais la plupart des entreprises en construction ne l’exigent pas. Le 24/7 affirme : « Tout travailleur de la construction avec de l’expérience et du talent a le potentiel de devenir directeur après avoir suivi une formation en classe. »

2. Développeur de logiciels

Revenu médian annuel : 87 970 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 133 110 $

Les développeurs de logiciels font de la recherche, conçoivent, créent et testent les logiciels. Un certificat permet en général (mais pas toujours) aux intéressés de décrocher des emplois. Une bonne expérience est aussi très utile. Des cours de certification sont disponibles partout, et plusieurs candidats se forment eux-mêmes : des geeks autodidactes, seuls dans leurs chambres avec leurs ordinateurs. En 2007, Katherine Spencer, directrice générale de Robert Half Technology, un « fournisseur important de professionnels en TI » confiait à Forbes : « Il serait tout à fait étonnant qu’un diplômé du secondaire obtienne un poste de développeur avec un salaire dans les centaines de milliers de dollars. Cependant, un candidat possédant une bonne expérience, dans des marchés propices comme la région de la baie de San Francisco, New York, Boston, Seattle ou Washington, D.C., où les compétences techniques sont en forte demande, une personne talentueuse pourrait toucher un salaire de 100 000 $ sans formation universitaire. »

1. Pilote de l’aviation commerciale

Revenu médian annuel : 103 210 $

Partie supérieure de la fourchette salariale : 139 330 $

« Les licences commerciales sont traditionnellement délivrées aux pilotes retraités des forces aériennes et de la marine, puisqu’ils sont expérimentés et ont accumulé plusieurs heures de vol. C’est encore le cas aujourd’hui. La plupart des grands transporteurs aériens exigent aussi une formation postsecondaire. Il existe toutefois de plus petites compagnies aériennes qui embaucheront toute personne ayant enregistré assez d’heures de vol et possédant une bonne connaissance des avions », rapporte le 24/7.

 

Alors voilà. Abandonnez l’école, et amusez-vous! Je blague, bien sûr.


Catégorie: Actualités, Faits divers,
 
  • Kendrick Stephane.

    Et dans la finance, quels sont les salaires pour un diplome de MBA ou un BBA?

    • FRANK GORI

      TRAVAILLIER POUR ROTHCHILD ET ROCKEFELLER CEST PAYANT FOURNIR LE SIONISTE

  • eife be

    Certains de ces postes exigent une personnalité forte pour faire sa place. Une minorité réussit. La majorité des personnes qui aspirent à devenir pilote d’une grande cie aérienne ne parviennent pas à leur but et restent pilote de brousse. Il n’y a pas de centrale nucléaire près de chez-nous. Je ne suis pas plus avancé…..