Twenty-something urban woman

Top 20 des domaines d’études à éviter

Workopolis|

C’est connu, le diplôme en littérature est l’un des diplômes les plus inutiles; pourtant c’est faux : de nos jours et en ce qui a trait aux taux de chômage, du moins. Cet honneur revient à la psychologie clinique. C’est ce qu’affirme le Wall Street Journal, qui a récemment étudié les performances sur le marché du travail de 173 diplômés universitaires en ce qui a trait à l’employabilité et aux salaires,.

Étudier en psychologie est une bien mauvaise idée, en général; étudier en arts visuels, en arts du spectacle et en beaux-arts aussi – à peu près n’importe quel art, quoi. Vous auriez sans doute pu le deviner. D’autres données m’ont pourtant surprise. J’ai supposé, par exemple, qu’un diplôme en neuroscience, domaine très spécialisé, offrirait de bonnes occasions d’emploi. Je me trompais. D’autre part, une éducation de n’importe quel type représente un pari gagné.

De toute évidence, le choix de votre domaine d’études a une incidence sur votre employabilité. Il y a d’autres facteurs à considérer, tels la popularité du programme et le potentiel salarial – vous pouvez consulter les données à ce sujet en cliquant ici. Jetez un regard rapide ici-bas sur la liste des vingt domaines d’études associés aux taux de chômage les plus élevés et les plus bas. Vous verrez où se situe votre diplôme. Si vous songez à en obtenir un (autre), ces listes pourront influer sur votre choix de domaine d’études.

Les 20 taux de chômage les plus élevés, par domaines d’études :

  1. PSYCHOLOGIE CLINIQUE – 19,5 %
  2. BEAUX-ARTS, divers – 16,2 %
  3. HISTOIRE – 15,1 %
  4. BIBLIOTHÉCONOMIE – 15,0 %
  5. PSYCHOLOGIE ÉDUCATIONNELLE et TECHNOLOGIE MILITAIRE, ex æquo – 10,9 %
  6. ARCHITECTURE – 10,6 %
  7. PSYCHOLOGIE INDUSTRIELLE ET ORGANISATIONNELLE – 10,4 %
  8. PSYCHOLOGIE, divers – 10,3 %
  9. LINGUISTIQUE et LANGUES ET LITTÉRATURES COMPARÉES – 10,2 %
  10. ADMINISTRATION, GESTION ET SÉCURITÉ INFORMATIQUE – 9,5 %
  11. ARTS VISUELS ET DU SPECTACLE et INGÉNIERIE ET GESTION INDUSTRIELLE, ex æquo – 9,2 %
  12. PSYCHOLOGIE SOCIALE – 8,8 %
  13. COMMERCE INTERNATIONAL – 8,5 %
  14. LETTRES ET SCIENCES HUMAINES et RÉPARATIONS ÉLECTRIQUES ET MÉCANIQUES ET TECHNOLOGIES, ex æquo – 8,4 %
  15. SCIENCES SOCIALES GÉNÉRALES – 8,2 %
  16. ART PUBLICITAIRE ET INFOGRAPHIE – DESIGN – 8,1 %
  17. ARTS VISUELS EN ATELIER – 8,0 %
  18. ÉTUDE PRÉJURIDIQUE ET ÉTUDES JURIDIQUES – 7,9 %
  19. GÉNIE DES MATÉRIAUX ET SCIENCE DES MATÉRIAUX et RÉDACTION ET DISCOURS, ex æquo – 7,7 %
  20. ARTS LIBÉRAUX – 7,6 %

 

Les 20 taux de chômage les plus BAs, par domaines d’études :

 

  1. SCIENCE ACTUARIELLE et PHARMACOLOGIE et ADMINISTRATION ET SUPERVISION SCOLAIRES et COUNSELLING DES ÉTUDIANTS et GÉOLOGIE ET GÉOPHYSIQUE DE L’INGÉNIEUR et ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE, ex æquo – 0,0
  2. FORMATION DES ENSEIGNANTS : NIVEAUX MULTIPLES – 1,1 %
  3. ÉCONOMIE AGRICOLE – 1,3 %
  4. TECHNICIENS MÉDICAUX – 1,4 %
  5. SCIENCES DE L’ATMOSPHÈRE ET MÉTÉOROLOGIE – 1,6 %
  6. ARCHITECTURE NAVALE ET MÉCANIQUE NAVALE – 1,7 %
  7. GÉNIE CLIMATIQUE et SCIENCES INFIRMIÈRES et POLITIQUE PUBLIQUE et RADIOLOGIE NUCLÉAIRE INDUSTRIELLE ET TECHNOLOGIE BIOLOGIQUE, ex æquo – 2,2 %
  8. SCIENCE PHYSIQUE – 2,5 %
  9. PROFESSIONS LIÉES AU TRAITEMENT THÉRAPEUTIQUE – 2,6 %
  10. SCIENCES VÉGÉTALES ET AGRONOMIE – 2,7 %
  11. SERVICES D’ASSISTANCE MÉDICALE – 2,9 %
  12. SCIENCES SOCIALES OU FORMATION DES ENSEIGNANTS EN HISTOIRE et PRODUCTION ET GESTION AGRICOLE et AGRICULTURE GÉNÉRALE, ex æquo – 3,0 %
  13. FORESTERIE et TECHNOLOGIES DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE, ex æquo – 3,1 %
  14. PHARMACIE, SCIENCES ET ADMINISTRATION PHARMACEUTIQUES et SCIENCES DE LA TERRE, ex æquo – 3.2%
  15. SCIENCES ET SERVICES DES TROUBLES DE LA COMMUNICATION et OCÉANOGRAPHIE et PROFESSIONS MÉDICALES, divers, ex æquo – 3,3 %
  16. FORMATION DES ENSEIGNANTS EN MATHÉMATIQUES – 3,4 %
  17. MATHÉMATIQUES ET SCIENCE INFORMATIQUE – 3,5 %
  18. ÉDUCATION AU PRIMAIRE et GÉNIE AÉROSPATIAL et ÉDUCATION VISANT LES GROUPES SPÉCIAUX, ex æquo – 3,6 %
  19. ÉDUCATION, divers et AGRICULTURE, divers, ex æquo – 3,7 %
  20. FORMATION DES ENSEIGNANTS DU SECONDAIRE et GÉNIE MÉCANIQUE et GÉNIE CHIMIQUE, ex æquo – 3,8 %

Catégorie: Actualités, Etudiants, Faits divers,