Businessman standing posture hand holding graph finance isolated

Workopolis prévoit une croissance (lente) de l’emploi d’ici la fin de l’automne

Mathieu Rainville|

Le marché de l’emploi s’améliore graduellement depuis la fin de la récession de 2008-2009. Cela dit, la croissance est plus lente que prévue.

La récession a frappé de nombreuses entreprises de plein fouet, et plusieurs d’entre elles hésitent à augmenter leurs dépenses et à recruter plus de travailleurs permanents à temps plein. C’est ce qui contribue à la hausse actuelle du nombre d’employés à temps partiel et contractuels.

Les travailleurs ont eux aussi subit les contrecoups de la récession; ils ont craint pour leurs économies et pour leurs perspectives d’avenir. Par conséquent, de nombreux travailleurs ont reporté leur retraite à plus tard, ou ont décidé de prendre une retraite graduelle. Cela a entraîné une baisse du nombre de postes vacants sur le marché, ce qui d’une part, empêche les travailleurs expérimentés d’obtenir des promotions, et d’autre part, crée une sorte d’embouteillage qui rend la tâche très difficile aux jeunes qui essaient de décrocher leur premier emploi.

Le taux de chômage élevé chez les jeunes est l’effet le plus persistant de la dernière récession; les 15 à 25 ans ont beaucoup de difficulté à se trouver du travail. Ce qui complique encore plus leur situation, c’est que les retraités sont de plus en plus nombreux à retourner sur le marché du travail, souvent dans des postes à temps partiel dans le secteur des services, un secteur aussi très prisé par les jeunes.

Cependant, le nombre d’offres d’emploi affichées sur le Web est en hausse dans toutes les régions et toutes les industries. À l’échelle nationale, la hausse est de 20% par rapport à l’an dernier (au Québec seulement, la hausse est de 15%.)

Workopolis prévoit une croissance lente mais soutenue de l’emploi au cours des prochains mois

Nous observons déjà une baisse de la demande pour des travailleurs non spécialisés et pour des travailleurs qui possèdent une seule compétence spécialisée. On demande aux travailleurs d’être plus polyvalents et d’accomplir des tâches plus variées. Les aptitudes à la communication, les connaissances techniques et l’apprentissage continu sont de plus en plus requis dans tous les secteurs d’activité.

Technologies

Le remplacement graduel des ordinateurs de bureau par des ordinateurs portables et autres appareils mobiles entraîne une forte hausse de la demande pour des développeurs d’applications mobiles. Bien qu’on ne puisse pas prédire exactement l’état des choses en 2020, il est prudent d’affirmer qu’il sera important pour les travailleurs de se tenir au courant des développements technologiques et des derniers outils disponibles. Les travailleurs devront tous être plus ou moins à l’aise avec les nouvelles technologies et ils devront constamment développer leurs connaissances dans ce domaine, à mesure que ces technologies évoluent.

Santé

Le vieillissement de la population créera une forte demande pour de nombreux emplois dans le secteur de la santé. Bien évidemment, les médecins seront en demande, de même que les infirmiers-infirmières, les gestionnaires, les techniciens, les pharmaciens, les préposés et les coordonnateurs de soins aux personnes âgées.

Une formation qui combine des aptitudes et des connaissances en santé et en technologies sera particulièrement utile. Le génie biomédical, par exemple, sera l’un des secteurs les plus en demande au cours de la prochaine décennie.

Commerce et finance

Les entreprises continueront de chercher de nouveaux moyens d’attirer des clients et d’analyser les tendances du marché. Par conséquent, il y aura une solide demande pour ce qui est des analystes de données et des professions liées aux études de marché.

Les vendeurs spécialisés seront également en demande. Les gens aiment parler à une personne qui s’y connait avant de prendre une importante décision financière. C’est un aspect du commerce qui ne peut pas être automatisé. Pour la même raison, les conseillers financiers et de nombreux autres postes dans les services financiers seront des carrières assez sûres pour l’avenir à moyen terme.

Métiers essentiels

Les métiers spécialisés et métiers de la construction seront toujours en demande. Malheureusement, les jeunes sont trop nombreux à bouder ces professions. Cela veut dire plus d’occasions d’emploi et des salaires plus élevés pour les travailleurs dans ce domaine. La demande sera soutenue pour ce qui est des électriciens, soudeurs, charpentiers, travailleurs de la construction et autres métiers spécialisés.

Un jeune qui veut se bâtir un avenir solide et éventuellement être son propre patron aura avantage à étudier les technologies, la gestion des affaires et le marketing, en plus de développer une expertise dans un métier spécialisé.

Workopolis demeure optimiste

Évidemment, nous aimerions voir une croissance plus rapide de l’emploi, mais lorsqu’on regarde la tendance à long terme de plus près, le marché a fait des gains de manière assez soutenue depuis la fin de la récession. Par ailleurs, le nombre d’emplois affichés sur le Web est en hausse dans toutes les régions et dans toutes les industries, ce qui signifie que les entreprises sont confiantes et qu’elles embauchent.

Workopolis prévoit une croissance lente mais soutenue de l’emploi au cours de l’été et même à l’automne.


Catégorie: Actualités, Recrutement et gestion,