Workopolis: Communiqués de presse

Les travailleurs québécois optent pour une vision à long terme du marché du travail

Un sondage Workopolis révèle que la planification de carrière est la priorité numéro un en 2009, comparativement aux années précédentes

Montréal, le 6 janvier 2009 – En période de difficultés économiques où les mises à pied se multiplient et le taux de chômage ne cesse d’augmenter, les Québécois semblent opter pour une vision à long terme en ce qui concerne le marché du travail.

Selon un récent sondage mené par Workopolis, 65 % des travailleurs canadiens espèrent des jours meilleurs pour le domaine de l’emploi d’ici un an tout au plus et deux Canadiens sur dix (22 %) espèrent des perspectives plus encourageantes d’ici les prochains six à douze mois. De leur côté, les Québécois et les résidents des Prairies sont plus susceptibles que le reste des Canadiens à croire que les choses vont s’améliorer d’ici moins d’un an.

« Les Québécois ont déjà vécu des récessions par le passé et nous savons que celle-ci fera aussi son temps », soutient Bruno Gendron, vice-président, région de l’Est du Canada, pour Workopolis. « Si vous êtes à la recherche de nouvelles possibilités de carrière, gardez à l’esprit qu’il y a encore des emplois offerts sur le marché. Vous devrez toutefois être plus stratégique dans l’orientation de vos recherches et vous devrez vous adapter à cette situation. »

La planification de carrière, la grande priorité en 2009
Alors qu’en 2006 seulement 13 % des Canadiens affirmaient prendre des résolutions du Nouvel An par rapport au travail, cette année, c’est le quart des Canadiens et 28 % des Québécois qui feront une place de choix pour leur carrière dans leurs résolutions de 2009.

D’autres aspects de la vie quotidienne se retrouvent également au cœur des résolutions du nouvel an. Passer du temps de qualité en famille et avec les amis demeure une priorité pour 56 % des Canadiens, suivi par faire de l’exercice physique (53 %), porter une attention particulière aux habitudes alimentaires (52 % des Québécois et 45 % des Canadiens) et cesser de fumer (11%).

« La satisfaction de son travail et de la planification de sa carrière font parties d’un tout lorsque l’on considère l’ensemble de son bien-être et de son bonheur », souligne Bruno Gendron.

Des stratégies de carrière pour la nouvelle année
Préoccupés par l’économie et par leur propre bien-être financier en ce début d’année, les Canadiens réfléchissent de manière proactive à leur carrière et à leur mise en marché professionnelle pour des possibilités d’emploi futures. Quatre personnes sur dix (41 %) affirment qu’elles demanderont probablement une augmentation de salaire en 2009.

« Si vous souhaitez une augmentation ou un emploi plus rémunérateur cette année, assurez-vous de faire vos devoirs et d’être réaliste », conseille Bruno Gendron. « Préparez vos arguments et soyez prêts à démontrer vos réalisations. »

D’autres stratégies pour la nouvelle année :

  • Suivre une formation additionnelle ou développer une compétence – 36 % des Québécois et 40 % des Canadiens considèrent cette stratégie pour 2009.
  • Alors que le quart des Canadiens (23 %) affirment que les préoccupations économiques pourraient fort probablement les pousser à changer d’emploi, les Québécois eux resteront plus fidèles (66 % disent ne pas considérer changer d’emploi).
  • Avoir un deuxième boulot ou un emploi à temps partiel est plus que probable en 2009 pour le quart des Canadiens (23 %), mais une grande majorité des Québécois (74 %) ne considère même pas cette option.

      À propos de Workopolis
      Workopolis est le chef de file canadien en matière de solutions de cyber-recrutement et de recherche d’emploi. Le site accueille plus de 3,3 millions de visiteurs chaque mois au Canada, contient le plus grand nombre de CV en banque et affiche deux fois plus d'offres d'emploi que son plus proche concurrent.

      Workopolis offre un ensemble de produits et de services de pointe entièrement bilingues, notamment :

      • des fonctions puissantes de recherche dans la banque de CV et des outils de présélection intuitifs aidant les employeurs à trouver les candidats qui leur conviennent le mieux – ce qui se traduit par un taux de réussite d'embauche de 71 % pour les clients;
      • un examen approfondi des secteurs spécialisés, avec l'accès à plus de 100 associations professionnelles et commerciales;
      • des alertes-emploi, des conseils en matière de rédaction de CV pour aider les candidats à trouver le bon emploi.

      Workopolis possède des bureaux dans huit villes canadiennes; son siège social se trouve à Toronto. L'entreprise est issue d'un partenariat entre Toronto Star Newspapers Ltée et Gesca, filiale de l'éditeur de journaux Power Corporation du Canada.

      Workopolis est le fournisseur officiel exclusif des services de recrutement en ligne des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver.

      À propos du sondage : le sondage fut réalisé par Harris/Decima entre les 11 et 14 décembre 2008 par une enquête téléphonique omnibus nationale parmi un échantillon représentatif de 578 travailleurs canadiens*. La marge d’erreur est +/-4,1 %.

      Pour de plus amples renseignements ou pour prévoir une entrevue avec Bruno Gendron, veuillez communiquer avec :
      Miriam Lauzon / Natacha Gouveia
      Capital-Image (pour Workopolis)
      514 739-1188, postes 235 / 224