Ressources     Conseillers     Nouvelles     Formation     Salaire 
Ressources: Articles, Conseils, Archives

S'intégrer à la culture d'entreprise

Après avoir trouvé un emploi, l'intégration à la culture de l'entreprise constituera votre plus grand défi. Devenir un membre actif d'une équipe de travail déjà constituée et y faire sa place peut parfois être aussi difficile que de dénicher l'emploi

Dave Fraser (Association canadienne des spécialistes en emploi et des employeurs)

Avant d'accepter un poste, il serait important de vous renseigner sur le type d'environnement dans lequel vous travailleriez.

Plusieurs employeurs vous proposeront de visiter les lieux ; s'ils ne le font pas, n'hésitez pas à le demander. Vous aurez ainsi un bon aperçu du milieu de travail et votre requête démontrera votre intérêt pour le poste.

Faire ses classes
Dès le premier jour, demandez à votre employeur ce qu'il attend de vous, quelle place vous occuperez dans l'entreprise, de quel degré d'autonomie vous bénéficierez, comment vous serez évalué et quelles seront vos possibilités d'avancement.

En ayant, dès le début, une bonne idée du rôle que vous serez appelé à jouer dans l'entreprise, vous éviterez les surprises qui pourraient survenir plus tard.

N'oubliez pas que pour vous épanouir et vous perfectionner dans une entreprise, vous devrez parfois accepter des tâches auxquelles votre diplôme ne vous a pas préparé.

Vous pourriez remplir des enveloppes un jour et être appelé à rédiger un rapport important le lendemain.

Les grosses (et moins grosses) légumes
En acceptant une offre d'emploi, vous connaissez forcément le poste, mais vous ignorez le type de relations que vous aurez avec les autres employés. Qui sera votre supérieur? Combien de personnes superviseront votre travail?

Il est donc important de connaître la structure hiérarchique au sein de votre milieu de travail et de ne pas transgresser les frontières de vos fonctions, surtout lorsque vous venez tout juste d'entrer poste.

Le colportage de rumeurs
Vous serez peut-être tenté de participer aux potins, d'échanger des plaisanteries et de nouer des contacts avec vos collègues car c'est une bonne façon de vous sentir comme "faisant partie de l'équipe" .

N'oubliez pas qu'il est probable que l'on vous surveille. Évitez de participer aux conversations sur les superviseurs, la direction et les autres employés. On pourrait vous en tenir rigueur plus tard, même si dans l'immédiat, vous aurez l'impression d'être accepté par vos collègues.

Il vaut mieux vous tenir loin du colportage de rumeurs au bureau. En l'évitant, vous en serez peut-être vous-même épargné.

Les conversations pendant la pause café peuvent être très agréables mais il est préférable de tenir le bavardage au minimum pendant les heures de travail.

Les règles du 21e siècle
Nous sommes maintenant à l'heure des communications électroniques. Il serait utile de vous renseigner sur la politique de l'entreprise en matière de communication par courriel.

Même si la politique de votre employeur est plutôt relâchée en ce qui concerne l'utilisation du courriel et d'Internet, n'en abusez pas. Gardez les échanges de courriels au minimum, n'utilisez pas Internet pendant les heures de travail et résistez à la tentation de transmettre ou de recevoir électroniquement des documents inappropriés.

Qui est responsable?
Si vous êtes placé dans une situation où vous avez plusieurs superviseurs, il est essentiel de bien connaître le rôle de chacun. Il sera important de trouver un moyen de bien répondre aux besoins de chacune des personnes qui vous supervisent, ou sous l'autorité desquelles vous travaillez, sans vous énerver ou vous stresser.

Cette démonstration de votre talent pour l'organisation jouera en votre faveur. Dès le début de votre emploi, demandez qui sera responsable de l'évaluation de votre performance. En sachant exactement comment votre travail et votre performance seront évalués, vous serez plus à votre aise et vous saurez exactement où concentrer vos énergies.

Idéalement, vos superviseurs seront amicaux et ouverts, ce qui facilite énormément la situation. Rappelez-vous cependant, qu'en tout temps, ils sont vos supérieurs et que vous leur devez respect et considération.

Il est possible d'entretenir des rapports professionnels avec vos supérieurs sans toutefois paraître distant.

Gravir les échelons
Au début, vous ne pourrez vous empêcher de penser à quand et comment vous pourriez commercer à gravir les échelons. La plupart des gens ne s'aventurent pas dans une nouvelle carrière à moins d'y voir des possibilités d'avancement.

Il est tout à fait légitime de vous renseigner sur vos chances de promotion ; assurez-vous toutefois d'accorder premièrement votre attention au poste que vous venez d'obtenir. On louera votre sens de l'initiative et votre curiosité, mais vous marquerez plus de points en faisant bien votre travail.

Bien qu'on vous rémunère manifestement pour le travail que vous effectuez, l'aspect social du travail peut aussi jouer un rôle important dans votre nouvelle carrière. Vous découvrirez peut-être que vous êtes très productif et heureux lorsque vous entretenez de bonnes relations avec vos collègues de travail.

Vous pouvez alors vous renseigner pour savoir s'il existe un comité social ou des activités de groupe auxquelles vous pourriez participer. Vous aurez ainsi l'occasion de rencontrer des gens et de tisser des liens avec les autres services, pour ensuite rencontrer vos collègues à l'extérieur du bureau.

L'équilibre entre le travail et la vie sociale vous fera bien paraître aux yeux de vos supérieurs, de vos superviseurs et de vos collègues et vous mènera éventuellement à la réussite.

Gestion de carrière
Rédaction de CV
Entrevue d’emploi
Réseautage
Négociation
» Introduction
» S’intégrer à la culture d’entreprise
» Obtenez d’abord une offre
» Une fois l’offre en main
» Autres éléments de négociation
» La lettre d’entente