Futuristic touch screen

Le CV qu’on voit

Steve Proulx|

Qui a dit que le curriculum vitae devait se résumer à une bête liste d’emplois passés, classés par ordre antéchronologique? Il y a pourtant moyen, en ce début de 3e millénaire, de présenter ses compétences sous une forme autrement plus excitante.

 

Pour monter un CV visuel digne d’un pro sans avoir la moindre formation en design, voici quatre outils à considérer…

 

 

1. Visual CV

D’une facture graphique classique, on aime surtout la flexibilité de l’interface de VisualCV. On peut choisir la couleur, la typographie, l’ordre des informations qui doivent apparaitre dans le CV. Il est aussi possible d’y ajouter des sections personnalisées au-delà des expériences de travail et de ses diplômes. Comme le site est en anglais, on apprécie aussi la possibilité de traduire le nom des sections en français. Une fois le CV complété, il est possible de le visionner en ligne grâce à un hyperlien personnalisé, ou de le télécharger au format PDF (idéal pour l’impression).

http://www.visualcv.com/

 

2. ResumUp

Côté look, ResumUp est tout de même une coche au-dessus de Visual CV. Nous ne parlons pas ici d’un simple curriculum vitae, mais d’un « profil infographique ». L’application en ligne puise les données de vos profils Facebook ou LinkedIn afin d’afficher sur une échelle temporelle vos expériences, formations et autres activités. Ce portrait coloré de votre carrière peut ensuite être consulté en ligne ou téléchargé au format PDF ou PNG (image).

C’est gratuit. Seul bémol : l’interface est en anglais uniquement.

http://resumup.com

 

3. Prezi

Prezi est une application en ligne que l’on pourrait comparer à PowerPoint. Or, si elle est d’abord conçue pour des présentations, elle peut aussi très bien faire l’affaire pour votre CV. Intégrez-y des images, des fichiers, du texte. Vous pouvez créer votre propre design ou choisir un « thème » parmi le catalogue. On aime particulièrement les transitions animées entre les différentes diapositives, qui transforment le simple fait de consulter un curriculum vitae en expérience interactive! Par contre, attendez-vous à y consacrer quelques heures afin d’avoir un CV véritablement professionnel.

Un exemple de CV créé avec Prezi.

http://prezi.com/iiqspeppw3ff/cv

http://prezi.com

 

4. Le CV vidéo : danger!

Une multitude de sites offrent la possibilité d’enregistrer et de partager un CV sous forme vidéo. Sauf que, très honnêtement, les exemples que nous avons trouvés ne nous ont pas convaincus outre mesure. Par exemple, le site français Easy-CV met à la disposition des chercheurs d’emploi un outil pour créer un clip de présentation, auquel on peut ajouter du contenu textuel. Sauf qu’en visionnant quelques-uns des CV vidéo sur le site, nous avons été modérément séduits par la technologie… À moins d’avoir le bagou d’un animateur télé ou chercher un emploi dans un domaine où votre visage est important (comédien ou mannequin), il n’y a pas de réels avantages à se montrer la face dans un clip du genre. De toute façon, des professionnels des ressources humaines se sont déjà prononcés sur la question : ils préfèrent encore avoir un document en main. Les CV qui ne peuvent pas être imprimés risquent donc de se retrouver dans la désormais célèbre filière 13! C’est un pensez-y-bien.

http://www.easy-cv.com/cv-video


Catégorie: Actualités RH,