Workopolis: Communiqués de presse

 
Fait troublant : un chercheur d'emploi sur trois pourrait dissimuler des renseignements essentiels relatifs à son passé
Workopolis et BackCheck signent une entente exclusive pour améliorer la sélection des candidats.
 

Pour publication immédiate – Toronto, Ontario (le 3 février 2005) – Workopolis, leader canadien de solutions de recrutement et de recherche d'emploi, annonce aujourd'hui l'établissement d'un partenariat avec l'entreprise BackCheckMC, un leader canadien de vérifications des informations préalables à l'embauche. Cette alliance permettra à des services de ressources humaines d'augmenter leur efficacité en réduisant le temps qu'ils doivent investir à écarter les candidats faisant preuve de malhonnêteté au moment de postuler à un emploi. Elle fait également de Workopolis le premier service de recrutement en ligne à offrir à ses clients des services de vérification des antécédents, devenus essentiels dans la mesure où un candidat sur trois* inscrit volontairement des renseignements erronés dans sa demande d'emploi. Ces renseignements peuvent avoir trait aux emplois précédents ou aux diplômes obtenus.

« Workopolis a pour objectif de fournir aux entreprises qui recrutent l'accès au plus grand bassin de candidats de qualité et les outils dont elles ont besoin pour raffiner leur recherche », explique Patrick Sullivan, président de Workopolis. « Cette nouvelle alliance permettra aux employeurs de concentrer leurs efforts sur la recherche de candidats proprement dite, tandis que BackCheck aura au préalable procédé à cette importante vérification, soit la confirmation de la véracité des informations fournies par les candidats. »

Dans le cadre de l'entente exclusive signée avec BackCheck, les clients de Workopolis seront en mesure d'obtenir, dans les 24 à 48 heures, des services de vérification des antécédents, par exemple la vérification des diplômes obtenus ou des études en cours ainsi qu'une entrevue avec les personnes dont le nom a été donné en référence.

« Les entreprises qui recrutent ont déjà fort à faire avec la seule recherche du candidat idéal », explique Dave Dinesen, président et chef de la direction de BackCheck. « Grâce à ce nouveau partenariat, les employeurs pourront obtenir des informations de qualité sur les antécédents des candidats et pourront ainsi prendre des décisions éclairées en ce qui concerne l'embauche, s'évitant beaucoup de problèmes et de dépenses inutiles. »

Les données de BackCheck révèlent que 18 % des Canadiens mentent au sujet de leur expérience de travail et 9 % au sujet de leurs études. Selon le Service correctionnel du Canada, 10,7 % des Canadiens ont un casier judiciaire. Les services de BackCheck aident les entreprises qui recrutent à repérer et à écarter les candidats malhonnêtes.

« Lorsqu'on est à la recherche d'un emploi, il est primordial de faire preuve d'honnêteté au sujet de ses études, de son expérience et de ses capacités », ajoute M. Sullivan. « Les candidats doivent, dès le moment où ils posent leur candidature, s'assurer de fournir des références et des renseignements exacts. L'employeur potentiel y verra à coup sûr un gage de franchise et d'ouverture. »

À propos de Workopolis

Workopolis est le principal fournisseur de solutions de recrutement et de recherche d'emploi par Internet au Canada. Sa gamme complète de solutions, qui s'est méritée de nombreux prix d'excellence, ainsi que l'ensemble de ses produits et services sont offerts aux petites et grandes entreprises partout au pays, en français et en anglais :

  • workopolis.commarque déposée, plus grand site d'emploi au Québec et au Canada, joignant plus d'offres d'emploi, de visiteurs et d'employeurs que tout autre site d'emploi au pays;
  • workopolisCampus.com, plus grand site canadien d'emploi destiné aux étudiants et aux nouveaux diplômés;
  • RHEnDirectmarque déposée, la solution d'hébergement de sections carrières corporatives et de gestion de candidatures la plus utilisée au Canada s'appuyant sur les outils et la technologie de workopolis.com.

Workopolis est un partenariat unique et complémentaire formé de trois entreprises canadiennes de l'industrie des médias : la division Globe and Mail de Bell Globemedia, Toronto Star Newspapers Ltd. et Gesca Ltd., filiale de publication de journaux de Power Corporation du Canada. Les bureaux de Workopolis sont situés à Vancouver, Calgary, Guelph, Toronto, Ottawa et Montréal.

À propos de BackCheck

Fondée en 1997, BackCheckMC se spécialise dans la vérification des informations préalable à l'embauche, incluant les antécédents judiciaires, la vérification des références, les enquêtes de crédit, la vérification des diplômes obtenus et des entrevues de fin d'emploi. Avec sa centaine de clients comptant de 100 à 100 000 employés, BackCheckMC est une entreprise Canadienne offrant une gamme de services bilingues, en conformité avec toutes les dispositions législatives.

Pour de plus amples renseignements :

Pour Workopolis
Lydia Juliano/Annie Gauthier
Capital-Image
(514) 739-1188, postes 26 et 30
ljuliano@capital-image.com
agauthier@capital-image.com