Workopolis: Communiqués de presse

 
La nouvelle réalité : Workopolis révèle les défis et les opportunités que présente un marché du travail en pleine croissance
 

Pour publication immédiate – Toronto, Ontario (le 31 janvier 2006) – Avec la saison de recrutement 2006 qui a atteint sa vitesse de croisière, les employeurs et les chercheurs d'emplois au Canada témoignent de leur confiance envers le marché du travail, selon un nouveau sondage dont les résultats ont été annoncés aujourd'hui par workopolis.com, le principal fournisseur de solutions de recrutement et de recherche d'emploi par Internet au Canada. En effet, selon Workopolis, la majorité des chercheurs d'emplois (86 %) sont optimistes quant à leurs chances de trouver le bon emploi dans un avenir rapproché. Une majorité d'employeurs s'est aussi montrée optimiste à ce sujet - 96 pour cent se sont dits optimistes pour ce qui est de trouver le bon candidat au cours des prochains mois. Par ailleurs, les deux groupes ont convenu qu'un marché à la hausse présentait des défis particuliers. workopolis.com offre donc des stratégies aux chercheurs d'emplois et employeurs pour leur permettre de travailler ensemble afin de tirer profit d'un marché en pleine croissance en 2006.

Aperçu de l'année dernière

Le sondage workopolis.com demandait aux recruteurs et chercheurs d'emploi de comparer le marché de l'emploi de cette année avec celui de l'an passé.

Selon le sondage :

  • Au plan national, si une majorité de chercheurs d'emplois étaient optimistes pour ce qui est de trouver le bon emploi au cours des prochains mois (41 % répondant qu'ils étaient "très optimistes" et 45 % "plutôt optimistes"), les résidents de l'Alberta et de la Colombie-Britannique l'étaient de façon toute particulière, 50 pour cent et 48 pour cent d'entre eux respectivement mentionnant qu'ils étaient très optimistes de trouver l'emploi convoité au cours des prochains mois.
  • Les nombres de candidatures et de postes affichés ont tous deux augmenté, ce qui a du bon et du mauvais pour les deux groupes : davantage de recrutement et plus de candidats disponibles. Quatre-vingt-quatre pour cent des chercheurs d'emplois ont rapporté qu'il y avait autant ou sinon plus de postes affichés qu'il y a un an, alors que 40 pour cent des employeurs disaient recevoir plus de curriculum vitae que l'an passé.
  • Un tiers (32 %) des chercheurs d'emplois mentionnaient qu'il était plus difficile de trouver le bon emploi aujourd'hui qu'il y a un an et quatre recruteurs sur dix (39 %) ont dit qu'il était plus difficile de trouver le bon candidat cette année.
  • Les résultats sur l'expérience de recherche d'emploi sont plus positifs en Alberta où plus de la moitié (54 %) des répondants faisaient état de plus de postes affichés qu'il y a un an (seulement un quart des Ontariens disaient de même - 27 %); et seulement 15 pour cent des Albertains ont répondu dans le sens d'un marché du travail plus difficile aujourd'hui que l'an passé, comparativement à 34 pour cent des Ontariens.

"C'est formidable de se trouver dans un marché de l'emploi en pleine croissance, mais chercheurs d'emplois et employeurs se doivent d'être stratégiques dans leur recherche et d'utiliser tous les outils de sélection disponibles pour rendre le processus encore plus efficace," au dire de Bruno Gendron, Vice-président, Région de l'Est du Canada chez Workopolis. "Les chercheurs d'emplois se doivent de ne postuler que pour ces emplois pour lesquels ils détiennent les bonnes qualifications et compétences. Et les employeurs ont l'obligation de bien préciser les qualifications et compétences recherchées au plan de leur affichage d'emploi."

Y a-t-il un poste pour moi ?

Bien que les chercheurs d'emplois apprécient le fait qu'il y ait plus de postes affichés partout au pays, les candidats se doivent d'être plus stratégiques pour ce qui est d'identifier les opportunités d'emploi qui leur conviennent.

  • A la question à savoir quel était le plus grand défi auxquels ils faisaient face dans leur recherche d'emploi, plus de la moitié des chercheurs (53 %) ont répondu que c'était de trouver un emploi qui leur convenait ou qui était bien assorti à leurs qualifications.
  • Un autre 13 pour cent de chercheurs étaient inquiets pour ce qui est de trouver un poste leur permettant de maintenir un juste équilibre entre vie professionnelle et personnelle.
  • Aussi, lorsque questionnés à propos des défis rencontrés dans un marché d'emploi aussi exigeant, un tiers (37 %) ont répondu que bien qu'il y ait de nombreux postes à combler, plusieurs ne se trouvaient pas au sein de leur industrie. Un autre quart (23 %) disait qu'il y avait trop de postes affichés ce qui rendait plus difficile la recherche d'un emploi qui leur convenait bien. Les Albertains dans une proportion de 33 % étaient particulièrement préoccupés par le volume de postes à combler.
  • De même, lorsque questionnés à savoir quel était le plus grand défi auxquels ils faisaient face, 60 pour cent des employeurs se sont plaints que le fait d'avoir à passer au travers d'autant de curriculum vitae leur rendait la vie difficile.

Pourquoi vous n'avez pas obtenu le poste ?

Les employeurs sont candides lorsqu'ils répondent par un "non" et les chercheurs d'emplois peuvent apprendre beaucoup en considérant pourquoi ils n'ont pas obtenu le poste convoité.

  • Selon le sondage, questionnés à savoir pourquoi ils n'avaient pas obtenu le poste convoité, un tiers des candidats (33 %) disaient qu'on leur avait répondu qu'on avait préféré une autre candidature. Un autre 14 pour cent s'était fait répondre qu'ils ne satisfaisaient pas les exigences de l'emploi.
  • Mais les postulants se doivent de faire leur part pour réduire la probabilité d'un refus au cours du processus de recherche d'emploi. Ainsi, un tiers (31 %) des candidats admettaient qu'ils n'avaient pas été considérés pour un poste dû à un manque d'expérience ou des compétences en-deça des exigences.
  • Seulement une personne sur 10 (10 %) a avoué que la raison pour laquelle ils n'avaient pas obtenu le poste tenait aux conditions salariales.

Garder les employés satisfaits

Si les services des ressources humaines consacrent beaucoup d'efforts au processus de recrutement, il est important de souligner que la gestion des ressources humaines en poste constitue l'autre volet de leur mission.

  • Selon le sondage, plus de la moitié des recruteurs (56 %) disaient que leur plus grand défi au plan des ressources humaines concernait la rétention des employés clés et aussi l'amélioration de l'implication de leur personnel.
  • Seulement 18 pour cent situaient leur plus grand défi comme étant d'offrir une rémunération concurrentielle. Mais les employeurs se devraient d'être plus critiques quant aux questions qui les concernaient vu qu'ils mentionnaient aussi que la première raison (33 %) pour laquelle ils perdaient des employés tenait au fait qu'ils démissionnaient pour un salaire plus élevé.
  • Parmi les autres raisons invoquées dans les lettres de démissions, on rapportait que le quart d'entre elles (23 %), étaient à l'effet que les employés recherchaient de meilleures opportunités et, à la hauteur de 14 pour cent, qu'ils recherchaient un meilleur équilibre vie professionnelle et personnelle.

"Les employeurs se doivent de comprendre ce qui rend leurs employés heureux et motivés au travail," d'ajouter M. Gendron. "Quel que soit l'emploi, les gens recherchent une rétroaction positive et une rémunération financière adéquate. Pour améliorer la rétention, il suffit souvent d'être à l'écoute de son personnel et d'agir pour répondre à leurs besoins."

Conseils aux chercheurs d'emplois pour rester optimistes en 2006,/p>

  • Soyez sélectifs - Prenez votre temps pour trouver un emploi qui vous convient. N'appliquez pas sur tous les postes qui se présentent mais ne soumettez votre candidature que pour ces postes qui conviennent à vos compétences, qualifications et intérêts.
  • Soyez préparés - Analysez quelques affichages de postes qui vous intéressent puis faites en sorte d'améliorer vos compétences et votre scolarité afin de satisfaire les exigences de ces postes. Assurez-vous que votre curriculum vitae est toujours à jour quant aux nouveaux cours que vous avez suivis, ainsi que les nouvelles expériences et compétences acquises.
  • Restez motivés - La recherche d'emploi doit être considérée comme une occupation à temps plein. Par ailleurs, il est important que vous demeuriez motivés tout au long de votre recherche d'emploi. Assurez-vous donc d'inclure dans votre routine des moments pour de l'exercice et des loisirs, en plus des activités de démarchage que vous vous devez de réaliser.
  • Connaissez votre marché - Soyez au courant des secteurs, des villes et des emplois qui connaissent une forte demande. Vous pourriez avoir à modifier vos projets de recherche d'emploi en fonction d'un marché en mutation, mais le fait de trouver l'emploi qui vous convient justifiera une telle stratégie.
  • Assurez-vous de savoir ce que vous voulez - ... qu'il s'agisse de l'industrie, de la rémunération ou du poste en soi. Avant d'accepter une offre d'emploi, assurez-vous qu'il s'agit bien de l'emploi pour vous.

Conseils aux employeurs pour demeurer optimistes en 2006

  • Utilisez les outils à votre disposition - Quoique par moments vous ayez l'impression de chercher une aiguille dans une botte de foin, faites preuve de patience et utilisez tous les outils à votre disposition. Tirez profit des outils de sélection en ligne qui vous permettent de cibler des habiletés, une scolarité ou d'autres qualifications spécifiques.
  • Soyez spécifiques - Assurez-vous de bien mentionner les exigences spécifiques en termes de scolarité, d'expérience et d'habiletés pour le poste à combler. Cela vous aidera grandement à réduire le nombre de curriculum vitae reçus qui ne répondent aucunement aux exigences du poste.
  • Faites en sorte que vos employés soient heureux - Bien qu'une partie de vos responsabilités consiste à recruter les bons candidats, il est tout aussi important de faire en sorte qu'ils soient heureux dans leur milieu de travail. Demeurez donc à l'écoute de votre personnel et faites tout en votre pouvoir pour anticiper et satisfaire leurs besoins.
  • Connaissez votre marché - Si vous ne recevez pas de candidatures appropriées à votre offre d'emploi, cherchez à savoir pourquoi. Se pourrait-il que vous n'ayez pas présenté le poste à combler de façon à susciter l'intérêt de candidats potentiels ? Se pourrait-il que les bons candidats ne soient tout simplement pas présents dans votre marché ? Devriez-vous étendre votre recherche à d'autres marchés ?

À propos de Workopolis

Workopolis est le principal fournisseur de solutions de recrutement et de recherche d'emploi par Internet au Canada. Sa gamme complète de solutions, qui s'est méritée de nombreux prix d'excellence, ainsi que l'ensemble de ses produits et services sont offerts aux petites et grandes entreprises partout au pays, en français et en anglais :

  • workopolis.com, plus grand site d'emploi au Québec et au Canada, joignant plus d'offres d'emploi, de visiteurs et d'employeurs que tout autre site d'emploi au pays;
  • workopolisCampus.com, plus grand site canadien d'emploi destiné aux étudiants et aux nouveaux diplômés;
  • RHEnDirect, la solution d'hébergement de sections carrières corporatives et de gestion de candidatures la plus utilisée au Canada s'appuyant sur les outils et la technologie de workopolis.com.

Workopolis est un partenariat unique et complémentaire formé de trois entreprises canadiennes de l'industrie des médias : la division Globe and Mail de Bell Globemedia, Toronto Star Newspapers Ltd. et Gesca Ltd., filiale de publication de journaux de Power Corporation du Canada. Les bureaux de Workopolis sont situés à Vancouver, Calgary, Guelph, Toronto, Ottawa et Montréal.

A propos de l'enquête : Plus de 2600 Canadiens ont répondu au questionnaire affiché sur le site workopolis.com du 16 au 23 janvier 2006. Plus de 220 professionnels en ressources humaines responsables du recrutement et de la sélection d'employés pour un échantillon représentatif d'entreprises canadiennes ont répondu au sondage affiché sur le site workopolis.com des employeurs du 17 au 24 janvier 2006.

Si vous désirez obtenir plus d'information sur Workopolis ou une entrevue avec M. Bruno Gendron, veuillez communiquer avec :

Simon Falardeau
Capital-Image
Tél. :(514) 739-1188, poste 31
Cell. : (514) 755-5831