Préposé(e) service aux tables
CHSLD Louise-Faubert
Saint-Jérôme, QC
Relevant de la directrice des services alimentaires, de la nutrition clinique et des services auxiliaires, et sous la supervision du chef cuisinier, le préposé aux services alimentaires effectue un travail général aux services alimentaires. Il sera appelé, avec ses collègues, à participer à la distribution et au service des repas. Il effectuera également l’entretien général de la cuisine et l’activité de plonge.

Le Groupe Santé Arbec, entreprise familiale privée de troisième génération, est en pleine croissance depuis plus de 50 ans et est fier de contribuer à la création de milieux de vie pour aînés en perte d’autonomie. Son réseau compte 13 établissements répartis dans les régions de Lanaudière, des Laurentides et de la Montérégie, incluant deux CHSLD qui ouvriront leurs portes à l’automne 2018. Avec ces nouvelles ouvertures, le Groupe Santé Arbec va employer plus de 1000 personnes.

Profil recherché Démontre un sens de l’organisation et a de l’initiative A une bonne maîtrise de soi Aime le travail d’équipe et établit des relations harmonieuses, basées sur la confiance Est ouvert aux changements et accueille les nouvelles idées Fait preuve d’intégrité et d’autonomie. Exigences Détenir un diplôme d’études secondaires (DES), ou une attestation d’équivalence Avoir une attestation du MAPAQ en hygiène et salubrité alimentaire, volet manipulateur,ou s’engager à obtenir cette attestation Détenir une expérience de 1 à 2 ans dans un travail de même nature Parler, comprendre et écrire la langue française. Atout Expérience en CHSLD, ou avec une clientèle âgée.

Postes : Temps partiel à combler de jour, 6/15 Salaire : Selon l'échelle établie Lieu de travail : CHSLD Louise Faubert Seules les personnes retenues seront contactées. Nous souscrivons à un programme d’accès à l’égalité et nous encourageons les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature. *L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire